trucs et astuces 1

C’est la rentrée ! Il faut habiller, chausser nos enfants ! Une course et un casse tête pour nous maman d’enfant différent… Nos enfants extraordinaires nous demandent quelquefois d’être astucieux et inventifs… pour améliorer leur confort et simplifier notre vie quotidienne.

Je vous livre là 10 de mes astuces, je les utilise toutes, toute l’année, les produits cités ont été achetés rien n’a été donné pour en faire la publicité, je n’ai pas été invitée ( dommage !) sur des plages de rêve, ni reçu des dessous de table… Ce blog est éthiquement irréprochable !

 

Vous n’avez pas de loulou à roulette ? Lisez tout de même ce qui suit car certaines de nos astuces pourraient bien améliorer également votre quotidien.

 

Comment les chausser ?

Avec leurs attelles, leurs chaussettes hautes, leurs difficultés pour marcher et se tenir debout, nos enfants ont besoin des meilleurs chaussure… Oubliez le made in china pas cher… Bien sûr, vous pouvez attendre les soldes des marques onéreuses Babybotte ou Little Marie ou… vous pouvez les commander en Pologne ! Et oui, j’ai découvert la marque Aurelka, des chaussures très bien conçues avec un maintient vraiment impeccable et en plus… elles sont jolies !

 

Ce sont des chaussures thérapeutiques conçues pour tous que les centres de rééducation polonais mettent aux enfants quand ils font du lokomat ! J’ai commandé une paire, elle m’a coûtée 50 €, elles sont belles, faites à la commande et à la main. Du coup c’est vrai qu’il faut commander à l’avance : il y a un délai de 3 semaines pour la fabrication.

 

Par sécurité j’ai payé par paypal mais tout s’est bien passé. Le problème : le coût de livraison car elles arrivent par DHL. Voici leur site : http://www.aurelka.pl

 

L’habiller c’est encore s’adapter

Comme beaucoup d’enfants handicapés, à 9 ans Valentin n’est pas complètement propre. Il met encore des couches… et des bodies… Mais les bodies 36 mois sont évidemment trop petits alors il faut des body grandes tailles… Des bodies très chers si on les achète dans des boutiques spécialisées… Alors en attendant que Valentin devienne propre, j’ai trouvé une astuce et un bon plan.

 

Les rallonge-bodies :

Une idée géniale, il fallait juste y penser ! Il s’agit de rajouter à l’entre-jambe une pièce de tissus adaptable au body grâce à des pressions des deux côtés du tissu. C’est une maman qui en a eu l’idée. Elle les commercialise sous la marque Sitefan.

Trois rallonge-body de toutes les couleurs, pour filles, garçons petits et plus grands pour 9,60 €. Je les utilise depuis plusieurs années les adaptant à chaque body qui devient un peu petit… J’ai pu comme cela utiliser un body 36 mois deux ans de plus !

Le seul problème : comme les bodies n’utilisent pas tous le même modèle de pression, il faut acheter un lot de trois rallonge-bodys avec trois types de pressions différentes, même si vous n‘utiliserez pas un des trois… Mais les plus courageuses d’entre nous peuvent les faire elles-mêmes : il suffit d’une chute de tissus, et de pressions adaptées à celles du body que l’on veut rallonger… A vos aiguilles sinon, voici le site en question :

http://www.bavoir-sitegran.fr/boutique-rallonge-bodies.htm

 

Un conseil : Evitez d’acheter vos bodies grande taille sur des sites spécialisés handicap. Ils sont plus chers et souvent beaucoup plus tristes comme si les enfants handicapés ne pouvaient qu’être tristes !! Certaines enseignes vont jusqu’au 3-4 ans comme les marques Iobio et Popolini. Avec les rallonge bodies, vous pouvez aller jusqu’à 6-7 ans cela dépend de votre enfant. Valentin est une puce : il met encore les bodies 4 ans rallongés même s’il met du 8 ans !

 

Enfin, je ne peux pas finir les astuces de vêtement sans vous citer deux créatrices de vêtements pour enfants différents très astucieux… La marque d’une jeune styliste dont le frère est paralysé cérébral. Il s’appelle Constant, elle Zoé, Constant et Zoé. Je l’ai rencontrée au salon Autonomics et je lui ai acheté une parka (poncho Pascal ci-dessous) très bien pensée pour Valentin. Elle s’ouvre par derrière, laisse passer la têtière du fauteuil, est très facile à enfiler et complètement imperméable.

 

Les vêtements de cette marque sont beaux, les tissus de bonne qualité, les astuces nombreuses.

Le challenge de cette jeune femme : séduire avec ses vêtements astucieux pour enfants et adultes différents tout le monde grâce à la qualité de ses créations, aux matières utilisées et aux astuces qui peuvent servir à tous !

Deux petits bémols cependant : pour l’instant, la marque ne commence qu’à 10 ans – pour les plus petits ce sera pour plus tard – et le prix !

85 €, c’est ce que m’a coûté la parka… Pas donné ! Mais Valentin finit toujours les vêtements de ses frères… alors pour une fois, il a été gâté !

Pour contrer ce dernier inconvénient j’ai trouvé une solution : commander groupé par notre association agir ensemble contre l ‘IMC pour obtenir des prix plus intéressants.

La deuxième marque, celle d’une maman qui pense à tout « Les loups bleus ». Les pantalons sont top et permettent aux enfants de s’habiller tout seul grâce à des aimants ou un meilleurs confort… Et en plus, ils peuvent être remboursés par la MDPH ! ( Maison des Personnes Handicapées)

http://www.lesloupsbleus.net

Les astuces nocturnes:

Le tout en un :

Toutes les nuits mon fils me réveillait… Cauchemars ? Peurs nocturnes ? Que nenni ! Mon fils avait froid ! La housse de couette ou la couverture toutes chaudes finissaient par glisser, et au milieu de la nuit il se réveillait frigorifié… sans pouvoir remettre de lui-même la couette ou la couverture salvatrices sur lui… J’avais beau les attacher sous le matelas, essayer plusieurs méthodes, rien n’y faisait !

Quand un jour, j’ai trouvé la solution ! Une couette associée au drap housse grâce à une fermeture éclaire ! Cette idée est géniale. Fini les nuits hachées, les rhumes à répétition mon fils reste au chaud…

 

Il est sans doute possible de le fabriquer soi-même, il « suffit » de coudre une fermeture éclaire assez grande sur le drap housse et la couette. Mais on peut trouver cet article dans le commerce  à prix raisonnable : les prêts à dormir de Verbaudet ont sauvé mes nuits…

60 € avec couette, 30 € sans couette ( quatre modèles différents)

 

Le serpent à chaussettes :

A 9 ans, Valentin a toujours besoin d’un cocon autour de lui dans son lit, sinon il monte, monte jusqu’à la paroi dure du lit qui finit par lui faire mal à la tête… Comment faire ? Le plus efficace est une espèce de serpent qui fait toute la largeur du lit. J’en ai trouvé un, joli, assez grand et douillet mais aussi assez cher… C’était un cadeau de naissance… Mr Snake … Mais il a l’âge de mon fils ! Bien que déhoussable, et lavable, il avait un petit trou…

 

J’ai cherché à le racheter…106 € !! J’ai reculé… Décoratif, bien fait mais trop cher ! Si je n’avais que cela à acheter ! Alors j’ai trouvé sur le net une idée : le faire moi-même avec des chaussettes dépareillées… Et oui vous savez la copine de la chaussette que l’on ne retrouve jamais ni dans le tambour de la machine à laver ni dans celui du sèche-linge ! A croire que telles des mantes religieuses, les chaussettes se mangent entre elles ! Je trouve l’idée super et regardez ce que cela peut donner, j’ai chipé la photo à la maman qui en a eu l’idée (qu’elle me pardonne) : il est beau, peut faire la longueur que l’on veut et donne une nouvelle vie aux chaussettes qui ont perdu leur moitié !

 

Pour en savoir plus, voici l’adresse du blog : http://blog.fantasykids.fr/2015/05/serpent-rigolo-en-chaussette/

Médicaliser, ce n’est pas si terrible :

Je ne l’ai que depuis quelques semaines. Personne : ni médecin, ni tous les « peutes », kinésithérapeute, ergothérapeute, ostéo-thérapeute, personne n’a pensé à soulager mon dos et celui de mon mari, personne ne nous a prévenus que nous avions droit à un lit médicalisé pour enfant ! C’est une maman qui a regardé avec attention et bienveillance le documentaire que j’ai réalisé pour In Vivo du Magazine de la Santé «  La quête d’une mère » qui m’en a parlé ! Et c’est génial ! Un petit lit, qui monte et qui descend électriquement, dont le dossier peut se relever pour donner à boire ou aider l’enfant à dormir en cas de nez bouché… avec une barre sur tout le long du lit… Mon mari avait dû en fabriquer une sur le lit précédent… Et tout cela sans rien débourser : le matelas est pris en charge par la sécurité sociale ainsi que la location du lit. Voici un avantage important que je salue. Un dos nous n’en avons qu’un et nous savons parents d’enfants à roulettes que nous devons le ménager encore davantage que d’autres parents ! Alors si vous n’y avez pas encore pensé, mettez cela dans vos tablettes !

L’alimentation : une affaire !

 Beaucoup d’enfants handicapés ne mangent ni ne boivent seuls… C’est le cas de Valentin… Alors pour l’autonomiser, nous avons trouvé une solution : le faire boire à la paille… Avec une paille lambda en plastique ? Il la mâchouille… Une paille en plastique dur ? Il la croque et risque de se blesser… Alors nous avons trouvé une durite… Une grosse paille en plastique mou mais très résistant aux petites dents… On s’en sert pour les réservoirs des tondeuses à gazon ! Pour nous c’est la paille idéale pour Valentin qui boit toutes ses boissons froides ou chaudes avec cette paille à un prix défiant toute concurrence : 1€ le mètre !

Boire tout seul ou presque est devenu pour lui un jeu d’enfant !

L’apprentissage astucieux

L’apprentissage ! C’est quelque fois douloureux pour des enfants classiques alors pour les nôtres !

Un chat orthophoniste

 A 6 ans, côté langage, ce n’était pas encore ça pour Valentin. Jusqu’à ce que son parrain lui achète à son anniversaire Tom, oui Tom le Chat… Tom répète avec sa petite voix rigolote tout ce qu’on lui dit et même lorsque papa et maman grondent ! Alors là c’est la rigolade assurée… Tom est devenu un ami pour Valentin. Il s’est mis le soir avant de se coucher à lui raconter plein d’histoires, au début incompréhensibles puis de plus en plus claires… Il lui dit aussi des gros mots que Tom répète inlassablement faisant tordre de rire notre petit bonhomme… Oui, mais pendant ce temps-là, Valentin progresse en langage tout en jouant… Jusqu’à maintenant Tom a été son plus beau cadeau, celui avec lequel il joue et rit le plus !

Tom Le Chat 20 €

 

Gros et méchants bêtas

Je ne sais pas vous, mais moi j’aimerais que mon fils apprenne à lire et à écrire avec une synthèse vocale. Histoire que plus tard il n’ait pas comme tout loisir et amie la télévision ! Son institutrice me dit qu’il n’est pas encore prêt… Alors depuis 1 an j’essaie dans mon coin et aujourd’hui, s’il sait lire « papa » et « pipi », c’est grâce aux bêtas et aux alphas ! Une méthode suisse pour apprendre à lire aux enfants en difficulté. Les alphas sont des lettres rigolotes en forme d’un mot qui commence par la lettre en question. Grâce à eux, Valentin apprend les lettres par le son qu’elles font et on peut imaginer pleins de petites histoires… Il n’a pas fini bien sûr de les apprendre et je n’ai pas toujours le temps de jouer aux Alphas avec lui … Mais petit à petit il progresse… Un jour j’en suis sure il y parviendra…

Et puis il y a le bain ! Le moment de détente après une longue journée… Comment baigner un enfant qui ne tient pas assis et quelquefois même sa tête sans se casser le dos ? C’est l’anneau de bain qu’il vous faut ! Il permet à l’enfant d’être complètement immergé sauf la petite tête bien sûr ! Ainsi tout son corps se détend, soustrait à la gravité terrestre et porté par l’eau …

L’anneau de bain à 20 €… en vente sur internet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *