Julie – 16 ans

12002495_1631558560441769_2962516658526022908_o(1)

Bientôt majeure, née en 1999, je m’appelle Julie. Je devrais me réjouir de mon indépendance malheureusement mon quotidien est aux antipodes et ce dés ma première respiration.

Une situation dont personne ne parle en France, l’erreur médicale, et oui mon polyhandicap est le fruit d’une mauvaise gestion de ma naissance cela signifie en clair des erreurs humaines. Alors ma vie est sans cesse sur le fil du rasoir entre la vie et la mort … Et mes parents font face tous les jours aux incohérences des dispositifs états. La gestion de l’absurde est donc devenue notre quotidien, avec les années parfois ma mère en rit mais malheureusement cela épuise…

Je suis donc dépendante 24h/24h, je ne tiens pas assise ni même ma tête. Par chance, je ne suis pas sourde et donc je réagis à mes proches et je peux me mettre à rire ou être colérique, c’est ma seule autonomie préservée.

Si vous souhaitez me connaître davantage allez donc lire les témoignages du site « Innowalk » et « méthode polonaise » à la rubrique méthodes. Vous pouvez visionner également une vidéo sur you tube innowalk Julie, mais soyez bien assis car vous allez me découvrir en train de marcher dans une machine et plutôt en forme et prête à déposer une candidature pour la NASA …

En France, je suis condamnée car trop handicapée, personne ne croit à une possibilité d’amélioration de mon état. Depuis 2012, ma mère découvre le niveau de rééducation à l’étranger. Il est différent, tout est tenté pour proposer du bien être, éviter les déformations et « la plasticité cérébrale » n’est pas juste une notion littéraire. Je progresse donc que depuis je bénéficie des techniques et rééducation étrangères. Allez un peu d’humour cela pourrait faire l’objet d’une blague le comble de ma mère qui par son métier est rééducatrice française, DE d’ergothérapie, comment comprendre que la France a autant de retard ? Et n’est pas décidée à s’intéresser aux pratiques hors de ses frontières, persuadée d’être au Top Ten du meilleur niveau en la matière …

Marie-Claire, maman de Julie

 

Marie Claire anime avec brio l’association en Auvergne et organise des sessions Vojta régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *